La fiche d'artiste

Joël Trolliet


 Partager cet artiste sur facebook
Revenir àLa liste des artistes
Je découvre un autre artisteGordana Bakic

Peintre et dessinateur. Vice-président du salon Réalités Nouvelles. Cinq dessins extraits d'une série intitulée 'Cathédrale de Rouen' en hommage à Claude Monet. Ici, pas de cathédrale mais une variation sur un sujet unique, d'où la référence. Claude Monet a traduit avec le talent que l'on sait ce qu'il ressentait devant son sujet. J''ai pour ma part dû chercher en moi dans la solitude de l'atelier la lumière qui donne vie à ces dessins.

Joël Trolliet Peintre et juré 2019
   Adresse email : joeltrolliet22@gmail.com   Site internet : www.joel-trolliet.com    Téléphone : 06 98 23 29 86


Painter and draftsman. Vice-president of the Salon Réalités Nouvelles. Works on small paper - Mixed technique: as the case may be, watercolour inks, colour. Drawings taken from a series entitled 'Cathédrale de Rouen' in homage to Claude Monet. Here, no cathedral but a variation on a single subject, hence the reference. Claude Monet translated with the talent that we know how he felt about his subject. For my part, I had to search in the solitude of the workshop for the light that gives life to these drawings.

Quoi de neuf depuis la FIAAC en Pouilly-Fumé ?

Membre du jury de la FIAAC en Pouilly Fumé 2019 - J'ai, en quittant le beau cépage de Pouilly sur Loire mit le cap sur la Bretagne pour acheter avec ma compagne une maison traditionnelle. Les travaux ont depuis occupé une bonne partie de mon temps et m'ont distrait de mon atelier dans lequel la bonne odeur de l'huile de lin et de la térébenthine s'estompe doucement. Cette pause met en veilleuse une partie de ma vie et je n'en souffre pas. Le stakhanovisme n'a jamais été ma philosophie et mon travail appartient plus à la maturation qu'à l'accumulation.
Member of the 2019 FIAAC jury. Leaving the beautiful Pouilly sur Loire grape variety, I set sail for Brittany to buy a traditional house with my partner. The work in the house have since occupied mainly my time and distracted me from my studio in which the good smell of linseed oil and turpentine fades gently. This break puts a part of my life on hold. I am not suffering from it. Stakhanovism has never been my philosophy and my work belongs more to maturation than to accumulation.